Un bestiaire de bouquinistes

Le livre présenté par Chantal, Un bestiaire de bouquinistes de Aaron Cometbus, paru le 11 septembre 2020, aux éditions Tahin Party.
Apéritif littéraire virtuel du 2 novembre 2020.

Résumé :
Aaron Cometbus, auteur et éditeur incontournable de fanzines punks américains, a longtemps été bouquiniste à New York. Dans En Chine avec Green Day, il disait être devenu « un libraire grincheux ».

Dans ce nouveau vagabondage underground, il nous plonge dans le milieu des collectionneurs acharnés de livres improbables.

Toute une galerie de personnages truculents et hors du temps s’animent sous nos yeux : vendeurs des rues, pilleurs de vide-greniers, clochards célestes, lecteurs compulsifs et autres voleurs à l’étalage.

Mais au-delà d’une profession avec ses codes et ses pratiques, Cometbus décrit une ville, New York et ses cicatrices, traces d’époques révolues. Ethnographie tendre et mordante du milieu des bouquinistes et carnet de voyage urbain, Un bestiaire de bouquiniste est un manifeste célébrant la rêverie et le décalage comme armes de combat.

Sa Note : 4/5

Son avis :
En ces temps de confinement je vous emmène à New York à la découverte des bouquinistes.

Cet opus m’a gentiment été offert par Sarh Gastel que je remercie encore, sans elle…

Nous qui célébrons les livres chaque premier lundi du mois, cette plongée dans ce milieu, cette faune dirais-je est réjouissante. De plus l’auteur décline cela en abécédaire clin d’œil.

J’ai tout aimé, la couv’, la construction et le propos drôle souvent, mordant parfois.

C’est une véritable invitation à la rêverie, à la flânerie et une interrogation pour nous qui amassons nos trésors livresques : que deviendront-ils après notre mort ?

Ni voyez aucune ironie.

Bon courage à tous et prenez soin de vous , Lisez

Sed sit Curabitur neque. risus vulputate, libero. consequat. odio
50% de complétion

Suivez-nous…

Pour rester informé de nos activités, inscrivez-vous sur notre lettre d'information