Ce genre de petites choses

Le livre présenté par Jocelyne, Ce genre de petites choses de Claire Keegan, traduit de l’anglais par Jacqueline Odin, paru le 5 novembre 2020 aux éditions Sabine Wespieser

Résumé :
Près de dix ans se sont écoulés depuis la parution du dernier livre de Claire Keegan, pendant lesquels elle a animé des ateliers de creative writing dans le monde entier.

À ses étudiants, elle enseigne avec constance que l’écriture est affaire de suggestion, jamais d’explication, et qu’un auteur accompli se doit de maîtriser sa phrase et sa structure, mais aussi le moindre de ses paragraphes.

Ce genre de petites choses, son nouveau récit, est une éblouissante mise en pratique de ces préceptes. Dans une petite ville de l’Irlande rurale, Bill Furlong, le marchand de bois et charbon, s’active à honorer ses commandes de fin d’année. Aujourd’hui à la tête d’une petite entreprise et père de famille, il a tracé seul son chemin : accueilli dans la maison où sa mère, enceinte à quinze ans, était domestique, il a eu plus de chance que d’autres enfants.

En cette veille de Noël, il va déposer sa livraison au couvent où les soeurs du Bon Pasteur – sous prétexte de les éduquer – exploitent à des travaux de blanchisserie des « filles de mauvaise vie ».

Ce qui se joue alors dans le coeur simple de cet homme, Claire Keegan va le laisser apparaître avec une intensité et une finesse qui donnent tout son prix à la limpide beauté de ce récit, aussi énigmatique et bouleversant que l’était Les Trois Lumières.

Son avis :
Le sujet est tiré d’une histoire vraie le scandale des blanchisseries de Magdalen en Irlande où des jeunes femmes à qui on va enlever leurs bébés sont contraintes au travail forcé par les religieuses.

Il est traité de manière sensible et pudique, il nous transpose dans l’univers de Bill Furlong. Quand il livre le charbon il découvre par hasard l’univers terrible de ces jeunes femmes il va alors agir selon selon sa conscience et refuse de fermer les yeux comme le fait tout le monde autour de lui d’autant plus que c’est la période de Noël.

C’est la première fois que je suis cette auteure j’ai été séduite toutefois je regrette la brièveté du texte

Sa note : 5/5

Début du livre

 

Partager c'est aimer !