L’Ecume des jours

Le livre présenté par Henri lors de notre apéritif littéraire virtuel du 6 avril, L’Ecume des jours de Boris Vian

Son ressenti :
Livre pétillant, c est du Boris Vian.
Des phrases courtes , des mots bizarre, souvent inventés parfois succulents.
Amusant au début, c’est un peu lassant à la 300 ème page.

C’est un conte de l’époque du jazz et de la science fiction, à la fois comique et poignant, heureux et tragique, féerique et déchirant.

Résumé :
Un titre léger et lumineux qui annonce une histoire d’amour drôle ou grinçante, tendre ou grave, fascinante et inoubliable, composée par un écrivain de vingt-six ans.

C’est un conte de l’époque du jazz et de la science-fiction, à la fois comique et poignant, heureux et tragique, féerique et déchirant.

Dans cette oeuvre d’une modernité insolente, livre culte depuis plus de cinquante ans, Duke Ellington croise le dessin animé, Sartre devient une marionnette burlesque, la mort prend la forme d’un nénuphar, le cauchemar va jusqu’au bout du désespoir.

Mais seules deux choses demeurent éternelles et triomphantes : le bonheur ineffable de l’amour absolu et la musique des Noirs américains…

Les avis sur lecteurs.com

venenatis, eget luctus Praesent eleifend vel, lectus
50% de complétion

Suivez-nous…

Pour rester informé de nos activités, inscrivez-vous sur notre lettre d'information