Nomades

Le livre présenté par Cat, Nomades de Mona Azzam paru le 1er mars 2022 aux édition Vibration.
104 pages

Résumé :
Je suis Adama, le Peul et le nomade. Je porte en moi la mémoire de chaque ondulation de dune éternellement recommencée.

J’ai la mémoire des brûlures aux pieds au contact du sable dévorant, sous le soleil rude de midi ; et des lèvres desséchées au zénith que la salive ne suffit pas à humecter.

J’ai la mémoire du sable qui crisse entre les dents et du thé brûlant qui s’infiltre dans le corps asséché.

J’ai la mémoire des yeux nimbés d’étoiles et de la fraîcheur des nuits sans bruit dans le vacarme du vent triomphant.

Son avis :
Quel Plaisir de retrouver l’écriture poétique de Mona Azzam, le sable chaud et le vent du désert.

Ce petit opus est un pur bonheur, on accompagne Adama le jeune Peul dans le rêve que sa mère a fait pour lui.

Une vie hors du temps où la coutume aura son mot à dire. Des espérances auxquelles il faudra renoncer… mais jamais nulle rancoeur… une belle ode à cet univers de sable qui souffle sur nos joues quelques grains d’humanité…

« Adama. J’existe par ce mot écrit. Le mot existe par moi…J’écris Sahara, j’écris les mots désertiques, les ridules du sable »

À lire assurément

Sa note : 5/5

Extrait
« Adama. J’existe par ce mot écrit. Le mot existe par moi.
Et dans l’écriture, la main parle; et dans la lecture, les yeux entendent les paroles.
C’est ainsi que j’ai perçu la liberté ouvrant la voie à cette longue traversée du désert qu’est la lecture. »
« Me voilà, moi, Adama, descendant du peuple Peul, occupé à dévorer les mots, les phrases, les pages.. »

Portrait de Mona Azzam

Partager c'est aimer !