L’extravagante histoire de Lucia Fancini

Le livre présenté par Philippe, « L’extravagante histoire de Lucia Francini » de Guy Rechenmann paru le 24 janvier 2022 aux éditions Cairn.
272 pages

Résumé :
Léonard n’est pas mon vrai prénom. C’est mon nom de code dans la police, en référence au maître De Vinci.

C’est le commissaire Plaziat, le boss de Castéja à Bordeaux, qui a eu l’idée de « m’intégrer » dans l’équipe d’Anselme Viloc, le flic de papier.

Il fait appel à moi et à mon don lorsqu’il est dans une impasse.

D’un naturel secret je parle peu de moi, je lui ai promis de lui livrer le récit de ma première expérience d’enquêteur amateur, à savoir l’extravagante histoire de Lucia Fancini, le nom de la petite voisine qui a marqué ma vie !

Depuis le flic de papier et moi, nous nous sommes trouvés de nombreux points communs tels, la passion pour le violon jazzy, l’amour de la famille, la discrétion, l’ouverture d’esprit et la ténacité entre autres. Ne jamais rien lâcher, telle est notre devise.

Son avis :
Une enquête menée par 3 copains d’école sur le passé de leur mystérieuse voisine ; la fascinante et belle en devenir, Lucia Francini.

Ils vont conduire leurs investigations, avec la maladresse touchante de leur adolescence, en faisant preuve de perspicacité et d’intuition, aidés en cela par le coup de crayon médiumnique et compulsif de Léonard. Ils vont ainsi remonter le temps et percer le mystère des origines de Lucia.

L’histoire se déroule principalement à Caudéran et à Longarisse, en faisant quelques détours historiques dans le récit à Naples, à Thessalonique et à Kastoria près de la frontière Gréco-Albanaise. Avec au passage, une intéressante recherche sur un épisode de la guerre 39/45, opposant les italiens et les Grecs à la frontière Albanaise et sur le sort réservé aux juifs de Kastoria ; sans nous égarer, ce détour ajoute de l’épaisseur au récit.

Ce que j’ai aimé :
L’auteur parle de nostalgie positive, je suis d’accord. Je me suis baigné avec délectation dans l’univers des années 60 : la façon de parler notamment des jeunes, les marques de produits du quotidien, les progrès techniques, les émissions de TV, que de souvenirs d’une époque définitivement révolue. Le monde d’aujourd’hui est simplement très différent, alors un immense merci pour ce retour dans le passé, qui fait du bien, la nostalgie heureuse en somme.

Sa note : 4,75/5

Début du livre

Vidéo de la rencontre à La Machine à Lire à propos de L’extravagante histoire de Lucia Fancini

Partager c'est aimer !