Les aérostats

Le livre présenté par Brigitte, Les aérostats d’Amélie Nothomb, aux éditions Albin Michel, paru 19 août 2020.

Résumé :
« La jeunesse est un talent, il faut des années pour l’acquérir. »

Amélie Nothomb, dont l’imagination fertile se déploie dans le domaine du merveilleux fantastique évoque, dans son 29e roman, les périls de la relation de maître à élève.

Les classiques littéraires ont construit la personne qu’est Amélie Nothomb comme ils construisent son personnage : ils l’ont fait grandir, ils l’ont sauvée d’un vide, ils lui ont « donné un corps ». L’écriture est par ailleurs pour elle la « seule possibilité de plaire ».

La littérature relate aussi le réel tel qu’il est. Les aérostats décrit une relation particulière, qui n’est pas verticale, entre maître et élève.

Finalement, c’est même l’élève qui transforme le maître. De même, la relation entre le père et le fils est compliquée. L’attitude du père mêle autorité et perversion, et pourtant il désire créer une relation avec son fils. Les personnages inventés, comme chacun et chacune d’entre nous, sont des « composites de beauté et de laideur ».

Sa note : 4/5

Les avis

Le début du roman 

 

mattis risus porta. Aliquam nec adipiscing quis, dolor. libero odio
50% de complétion

Suivez-nous…

Pour rester informé de nos activités, inscrivez-vous sur notre lettre d'information