La porte des enfers

Le livre présenté par Elisabeth, La porte des enfers de Laurent Gaudé, paru le 26 août 2013 aux éditions Actes Sud.

Résumé :
Roman rythmé, puissant et captivant, « La Porte des Enfers » oppose à la finitude humaine la foi des hommes en la possibilité d’arracher un être au néant.

Par l’auteur du « Soleil des Scorta », prix Goncourt 2004.

Son avis :
« Magnifique récit dont le thème est la mort et le lien des vivants avec les disparus !

Comment ne pas s’identifier à Giuliana la mère désespérée, à Matteo le père qui descendra aux enfers pour ramener son fils Pippo à la vie ?

Et à travers eux comment ne pas penser à nos disparus qui ont emporté une part de nous mais nous ont laissé des parcelles de vie qui nous nourrissent ?

Les autres personnages du roman, Grâce, le curé Mazerroti, le professeur Provolone, Garibaldi, hauts en couleur sont des passeurs d’émotions et les mots de l’auteur qui nous entraînent dans les recoins les plus sombres de Naples, dans ses profondeurs les plus terrifiantes, ne sont pas le moindre des plaisirs.

Cette lecture entre en résonance avec le mythe d’Orphée, d’Enée, les peintures de Jérôme Bosch, de Botticelli, la «Porte de l’enfer » de Rodin et avec d’autres ouvrages qui y font allusion comme « Les dieux de Cluny » de François Darnaudet, entre autres.

Un rare et beau moment de lecture. »

Sa note : 5/5

Le début du roman