François Darnaudet

Présentation des auteurs

Aujourd’hui François Darnaudet

François Darnaudet est un écrivain français de fantastique et de roman policier, lauréat du Prix Masterton 2006 dans la catégorie « roman français », du Prix Virtuel du roman policier 2008, du Prix de l’Académie du Bassin d’Arcachon 2016 et du Prix Tangente lycéens en 2017.

Titulaire d’un diplôme d’ingénieur de l’École Spéciale des Travaux Publics à Paris, complété par un doctorat en mécanique théorique à Jussieu-Paris VI, il fait ses débuts en publiant des nouvelles fantastiques dans des anthologies chez Corps 9 (à Troësnes), avant de publier des romans au Fleuve noir avec sa femme Catherine Rabier ou en solo.

Pendant quelques années, il publie plusieurs dizaines de nouvelles d’humour noir, de fantastique ou policières dans Hara-Kiri, Professeur Choron, Fluide glacial, chez Denoël ou au Masque dans les anthologies Hitchcock.

Il retrouve un éditeur en 1997, et enchaîne depuis la publication de romans inspirés des œuvres de Jean Ray, Lovecraft, ou Graham Masterton, mais aussi de la mythologie gauloise ou du mythe de l’Atlantide.

Après avoir écrit une série de romans noirs politiques chez Baleine (un Poulpe), au Passage (L’Or du Catalan, et chez Mare Nostrum éditions (Le Dernier Talgo à Port-Bou), il repart dans une nouvelle direction avec Custer et moi (ActuSF), une autobiographie fantastique, et Bison Ravi et le Scorpion rouge, une enquête littéraire sur un inédit de Boris Vian aux éditions du Scorpion.
L’aboutissement de ce travail, mêlant autobiographie et fiction est concrétisé par un second Poulpe : Les Ignobles du Bordelais, ayant pour thème l’affaire Malvy de 1917.

Notons également un hommage fort réussi à la littérature populaire française sous la forme d’un roman historique situé entre la Commune de Paris et le massacre de Custer à Little Bighorn : Trois guerres pour Emma.

Enthousiasmé par la révolution numérique, il crée, à partir de 2012, une œuvre parallèle et complémentaire de son œuvre papier, uniquement disponible en numérique.

Couverture Paris VeniseEn 2013, à la suite du grand succès de Le papyrus de Venise en numérique, il regroupe sous le nom de « Cycle Paris-Venise », une pentalogie romanesque comprenant Le Fantôme d’Orsay, Les Dieux de Cluny, Le papyrus de Venise, Trois guerres pour Emma et Le Möbius Paris Venise.

De 2011 à 2015, il écrit souvent en collaboration avec son fils, Boris Darnaudet, de la Fantasy : des nouvelles pour Rivière Blanche, des romans de la saga de Xavi El Valent et à l’occasion d’un roman de western en hommages aux pulps, Les Sorciers du West. Depuis le 30 août 2015, date de décès de Boris à l’âge de 25 ans et 4 mois, l’œuvre de François devient hantée par la mort des jeunes gens, son humour littéraire est dorénavant totalement noir et l’action se situe souvent dans les années 80, avant la naissance de Boris.
En bandes dessinées, il a scénarisé Josep Altimiras et Elric Dufau-Harpignies alias Elric.

Il vit dans le grand Sud-Ouest entre Arcachon et Collioure.

neque. leo. amet, dapibus eget quis justo
50% de complétion

Suivez-nous…

Pour rester informé de nos activités, inscrivez-vous sur notre lettre d'information