Dites-lui que je l’aime

Le livre présenté par Nathalie L. « Dites-lui que je l’aime » de Clémentine Autain aux Éditions Grasset paru le  6mars 2019.

Résumé :
Comédienne culte, aujourd’hui oubliée, Dominique Laffin crève l’écran dans les années soixante-dix.

Femme radieuse et brûlée, en quête de reconnaissance et de liberté, elle décède brutalement en 1985, à trente-trois ans. Sa fille Clémentine en a douze.

L’étoile du cinéma était aussi une mère en souffrance. Avec elle, les rôles étaient parfois inversés tant il lui était difficile de prendre soin de sa fille.

Il aura fallu trente ans et les questions de ses propres enfants pour que Clémentine Autain se retourne vers le passé et vers cette mère « partie sans un mot » qu’elle avait dû effacer pour se construire.

Elle entreprend alors de retrouver ce qu’elle lui doit en même temps que les souvenirs d’une enfance hors norme.

Son avis :
Une lente remontée libératrice d’un passé enfoui, vers le présent. Un livre poignant à l’écriture juste et sensible, qui se lit d’une traite, et pour finir, une belle déclaration d’amour à sa mère.

« Avec ce nouveau roman, Clémentine Autain s’impose dans un nouveau registre, bien loin de ses ouvrages politiques dont le dernier,

Notre liberté contre leur libéralisme, avait été publié l’an dernier. Entre cruauté des souvenirs et douce mélancolie, Clémentine Autain livre une lumineuse lettre d’amour où l’on retrouve tout ce qu’elle doit à sa mère, son féminisme et sa propre maternité peut-être. » Camille Cado ActuaLitté

Sa note : 4,5/5

Début du roman

vel, eleifend pulvinar id, elit. suscipit ante. accumsan nunc
50% de complétion

Suivez-nous…

Pour rester informé de nos activités, inscrivez-vous sur notre lettre d'information