Crénom, Baudelaire !

Le livre présenté par Jeanne Crénom Baudelaire !, de Jean Teulé pour notre apéritif littéraire virtuel du 7 décembre 2020, paru le 7 octobre 2020 aux éditions Mialet Barrault.

 

Résumé :
Après Rimbaud, Verlaine et Villon, Jean Teulé se devait de se pencher sur la vie et l’oeuvre de Charles Baudelaire. L’oeuvre éblouit, le personnage fascine.

Cet homme au caractère épouvantable, qui ne respectait rien, qui méprisait les usages et les êtres humains en général, n’a eu d’autre ambition que de saisir cette beauté qui lui ravageait la tête et de la transmettre grâce à la poésie. Il a réuni à travers cent poèmes l’ignoble et le sublime et les a jetés à la face de l’humanité. Cent fleurs du mal qui ont changé à jamais le destin de la poésie française.

Jean Teulé s’est nourri de cette matière pour atteindre ce lieu mystérieux où, telle la lave des volcans, surgit la création.

Son avis :
« Crénom Baudelaire », une remarquable biographie du poète telle que Jean Teulé sait les écrire.

On peut dévorer aussi avec délice celles qu’il a faites de Villon, Rimbaud, Verlaine ainsi que son formidable « Charlie IX » sur la vie tragique du roi Charles , » qui est mort fou après avoir signé sur l’insistance pressante de sa mère, Catherine de Médicis, le décret autorisant le massacre de la Saint- Barthélémy. Mais je m’égare.

« Crénom Baudelaire » nous déshabille le poète jusqu’à l’os et jusqu’à l’âme et nous dévoile en particulier les circonstances dans lesquelles les poèmes qui sont cités ont été écrits. Une relecture émouvante de l’oeuvre. Et crénom, combien Baudelaire ce dandy placé sous curatelle par sa famille, malade, drogué jusqu’à la moelle, pauvre, condamné à voler et mentir à sa mère pour grappiller un peu d’argent, était antipathique, odieux, émouvant, bouleversant, tragique et fascinant ! Un régal, si l’on peut dire ! Du grand Jean Teulé !

Sa note : Coup de cœur 5/5

Le début du roman

Partager c'est aimer !