Vivre vite

Couverture du livre "Vivre vite"
Le livre présenté par Sophie, “Vive vite” de Brigitte Giraud paru le 24 août 2022 aux éditions Flammarion.
208 pages

Résumé :
« J’ai été aimantée par cette double mission impossible.

Acheter la maison et retrouver les armes cachées. C’était inespéré et je n’ai pas flairé l’engrenage qui allait faire basculer notre existence. Parce que la maison est au cœur de ce qui a provoqué l’accident. »

En un récit tendu qui agit comme un véritable compte à rebours, Brigitte Giraud tente de comprendre ce qui a conduit à l’accident de moto qui a coûté la vie à son mari le 22 juin 1999.

Vingt ans après, elle fait pour ainsi dire le tour du propriétaire et sonde une dernière fois les questions restées sans réponse. Hasard, destin, coïncidences? Elle revient sur ces journées qui s’étaient emballées en une suite de dérèglements imprévisibles jusqu’à produire l’inéluctable. À ce point électrisé par la perspective du déménagement, à ce point pressé de commencer les travaux de rénovation, le couple en avait oublié que vivre était dangereux.Brigitte Giraud mène l’enquête et met en scène la vie de Claude, et la leur, miraculeusement ranimées.

Son avis :
Brigitte Giraud a 62 ans. Elle est libraire, journaliste, traductrice, elle commence à écrire dans les années 90.

Elle déjà obtenu un Goncourt des nouvelles en 2007 pour « L’amour est très surestimé ».
Elle est aujourd’hui le Goncourt 2022.

Son roman « Vivre vite » raconte sous forme de compte à rebours tous les événements qui ont précédés le décès de son mari 20 ans plus tôt.

Elle décortique chacune de ses décisions, explique l’enchaînement d’infimes causalités qui, mises bout à bout, ont conduit à ce fatal accident de moto.

Et si, et si, et si…

Pourquoi j’ai aimé ce livre :
Ce livre questionne sur le hasard, le destin, la fatalité comme on voudra bien les nommer afin de donner un sens aux parcours de vie.
L’écriture est fluide, agréable et d’une sensibilité discrète sans larmoiement.
C’est un ouvrage qui se lit très rapidement.

Sa note : 4/5

Début du livre 16 pages

Partager c'est aimer !