Souvenirs dormants

Le livre présenté par Catherine, Souvenirs dormants de Patrick Modiano, paru le 27 octobre 2017 aux éditions Gallimard

Résumé :
Souvenirs dormants suit la trace de six femmes, rencontrées puis perdues de vue, autour du début des années 60.

La première et la deuxième, vagues relations de son père et de sa mère, sont surtout des prétextes de fugue, pour échapper à la tutelle de ses parents. La troisième se prénomme Geneviève Dalame.

Elle appartient au milieu ésotérique et lui fait rencontrer Madeleine Péraud et Madame Hubersen qui fréquentent les mêmes cercles. Des trois, celle qui le marquera le plus est certainement Geneviève Dalame, la « somnambule », qui semblait marcher à « côté de sa vie ». C’est d’ailleurs la seule qu’il retrouve, six ans plus tard, au détour d’une rue, accompagnée d’un enfant.

Le cas de la dernière, dont il tait le nom, est encore bien différent. Il l’a vu tirer sur un homme dans une soirée, et s’est rendu complice d’elle en organisant sa fuite, jetant son arme et lui servant de couverture pendant une sorte de cavale de plusieurs semaines.

L’inquiétude d’une arrestation ne le quittera pas jusqu’à ce qu’il la recroise, vingt ans après, aux Buttes Chaumont.Parfaite illustration de « cet art de la mémoire » qui lui a valu le prix Nobel de littérature, Souvenirs dormants peut se lire comme un roman d’apprentissage, une éducation sentimentale, un précis sur le souvenir, un mystérieux traité d’ésotérisme.

Un livre magnifique porté par une méditation troublante sur la répétition, les « éternels retours » dans la vie et l’écriture.

Son avis :
Nouvelle lecture qui m’attendait depuis fort longtemps, Les « Souvenirs dormants » de Patrick Modiano.

Lire un ouvrage de Patrick Modiano, c’est se promener dans un jardin anglais.

C’est à la fois fantaisiste, coloré, poétique et surprenant… tout cela dans la douceur d’un autre temps…

L’ambiance y est toujours dépaysante et le lecteur se laisse emmener au gré des phrases en toute confiance.

Sa note : 4/5

Le début du roman