Missak

Le livre  présenté par Philippe, MISSAK de Didier Daenickx à l’Apéritif du 15 juin 2020

Son avis : Missak Manouchian, poète d’origine Arménienne, résistant.

Dénoncé puis arrêté par les allemands et enfin fusillé avec ses compagnons. Ils feront l’objet de l’affiche rouge placardée sur les murs de Paris à titre d’exemple.

Pour y voir clair sur Missak dans le cadre d’une commémoration (nom de rue), un journaliste de l’Huma se voit confier une enquête par le parti communiste.

Affiche "La Libération par l'armée du crime"Cette quête de la vérité, sur notamment l’identité de ceux qui ont dénoncé Missak et son groupe, s’avère passionnante et nous fait naviguer entre les faits historiques et la fiction.
On croise au fil des pages Willy Ronis, Aragon, Aznavour et ses parents et Jacques Duclos (ancienne figure du PCF).

Comme souvent avec l’auteur, le style est fluide, l’écriture est belle et sait nous tenir en haleine.

Didier Daeninckx, rend un hommage appuyé à son héros. Comme il le dit si bien : « Si on lui élevait une statue, elle lui ferait de l’ombre ». À lire.

Sa note : 5 sur 5

Les premières pages du roman 

Praesent leo. eleifend et, velit, in non neque. Lorem
50% de complétion

Suivez-nous…

Pour rester informé de nos activités, inscrivez-vous sur notre lettre d'information