L’archipel des lärmes

Le livre présenté par Jean-Philippe, « L’archipel des lärmes » de Camilla Grebe, paru le 26 février 2020 aux éditions Calmann-levy
462 pages

Résumé :
Une nuit de février 1944, à Stockholm, une mère de famille est retrouvée morte chez elle, clouée au sol. Trente ans plus tard, plusieurs femmes subissent exactement le même sort.
Dans les années 80, le meurtrier récidive mais ce n’est qu’aujourd’hui que des indices refont surface.
Britt-Marie, Hanne, Malin…
À chaque époque, une femme flic se démène pour enquêter, mais les conséquences de cette traque pourraient s’avérer dévastatrices.

Son avis :
1944,1974,1985-86,2019 : à chaque fois le même modus operandi.

Une jeune femme est retrouvée morte chez elle, clouée au sol.

Mêmes profils : mères célibataires, un enfant d’un ou deux ans, taille moyenne, look scandinave, cheveux longs, le bac mais pas d’études secondaires, actives avec des revenus assez faibles, pas de problèmes de drogues ou de problèmes psychologiques connus, ne se connaissent pas et vivent toutes près du parc Berlin à Stockholm.

A chaque époque, une policière se démène pour enquêter, avec tous les risques que cela peut induire.

Camilla Grebe nous fait traverser les décennies en nous brossant le tableau de l’évolution de la société suédoise, nous balade sur de fausses pistes, pour nous surprendre au terme d’un long suspens.

Sa note : 4/5

Prix du meilleur roman policier suédois en 2019 et Glass Key Award, pour l’ensemble des pays scandinaves en 2020.

Le début du livre

Partager c'est aimer !